Les caractéristiques des paysagistes

Une entreprise de paysage intervient chez des entreprises ou des professionnels, aussi bien publics que privés, pour rénover ou créer des espaces verts. Le métier de paysagiste relève en réalité de régimes sociaux différents selon la prépondérance de l’activité principale.

Dans le cas d’une activité sans lien avec le cycle de la production végétale (conception, conseil en architecture urbaine, création de parcs et jardins, architecture paysagiste, …), il s’agit d’une profession libérale.

S’il s’agit essentiellement d’entretien d’espaces verts (travaux de jardinage, arrosage, élagage, etc.) et / ou de réalisation de petits travaux de construction d’ouvrages paysagers et si l’entreprise compte plus de 10 salariés, l’activité est commerciale et relève du registre du commerce.

En cas de réalisation des travaux de construction d’ouvrages paysagers, maçonnerie et de terrassement (édification de murets, bassins, installation d’arrosage, etc.) et si l’entreprise compte moins de 10 salariés il s’agit d’une activité artisanale, elle relève de la Chambre des métiers et de l’artisanat.

Enfin, dans le cas d’une entreprise dont la production de végétaux est prépondérante dans l’activité, elle relève de la Chambre d’agriculture, son activité étant agricole.

Nos atouts pour répondre à ces enjeux

En matière d’expertise comptable, Houdart A&C vous offre un accompagnement pour une gestion efficace du personnel, la connaissance des cotisations relevant de la MSA, une anticipation de vos besoins et une information régulière des évolutions de la règlementation sociale et fiscale vous concernant afin de mettre en place des solutions adaptées.

En matière de commissariat aux comptes, l’implication personnelle des associés permet de construire une relation de confiance en respectant le cadre normatif professionnel qui encadre nos travaux.