Vous envisagez l’acquisition ou la cession d’une entreprise ? Nous menons les due diligences en matière de finance et social afin de comprendre les potentiels, identifier les risques et déterminer les éléments de base de l’évaluation financière.

Audit d’acquisition

Dans le cas d’un projet d’acquisition d’un actif ou de parts sociales, nous menons un audit en matière de finance et social dont l’objet est d’identifier les deals breaker, les retraitements normatifs sur les principaux agrégats, les éléments ayant un impact sur la valorisation, les risques à retraiter dans les garanties actif et passif, problèmes opérationnels identifiés et enjeux post-cession.

L’objectif final de cette mission de due diligence est de vous permettre de prendre une décision en pleine connaissance de cause et de sécuriser votre opération tant sur ses actions passées que sur son potentiel futur.

Dans cette perspective, nous définissons avec vous l’ampleur des diligences à mener afin de cerner les risques d’ores et déjà identifiés, de faire l’inventaire des caractéristiques opérationnelles et organisationnelles de l’entité dans son environnement.

L’audit porte généralement sur ces aspects : juridiques, comptables et financiers, fiscaux, sociaux, organisationnels et prospectifs.

Notre démarche allie une compréhension partagée de la spécificité des métiers, des enjeux, des modèles économiques et de leur traduction financière. Nous intervenons sur l’ensemble des secteurs d’activité de l’économie et sommes à même d’analyser des volumes d’information importants dans les délais généralement courts de ce type de mission.

L’audit d’acquisition lui-même consiste en la réalisation d’un examen limité de la société-cible sous ses aspects comptables, financiers, fiscaux, sociaux et juridiques, afin de mettre en évidence tout ajustement sur les comptes et déterminer les éléments normatifs (EBIT, EBITDA, BFR etc).

Il permet également d’identifier les risques à couvrir dans la garantie actif / passif et de les quantifier, les synergies éventuelles liées à l’opération de croissance externe et les actions post-acquisition à mettre en œuvre par l’acquéreur.

Il intervient soit préalablement à la formalisation de l’accord des parties dans le cadre d’un protocole d’accord, soit postérieurement, en général sous forme de condition suspensive à la réalisation du projet.

Nos diligences sont réalisées à distance ou dans les locaux de la société-cible éventuellement, et si nécessaire, avec des collaborateurs de notre client.

Audit avant cession

Dans le cas d’un projet de cession, nous menons un audit et rédigeons un rapport de vendor due diligence afin de présenter une information qui pourra être utilisée par l’acheteur comme référence.

Un rapport de VDD a donc pour objectif de présenter les performances financières historiques et prévisionnelles de la société en question, d’en rationaliser l’évolution, de déterminer les éléments normatifs sur lesquels s’appuiera l’évaluation, et d’identifier les éventuels risques spécifiques liés à cette cible.

Afin de réduire les risques financiers, juridiques et patrimoniaux liés à la cession envisagée et d’optimiser la transmission de la société, nous abordons les projets de cession de nos clients en amont et sous tous les aspects ; fiscaux, juridiques et patrimoniaux, afin de mettre en place des solutions optimales du point de vue fiscal et financier, adaptées à leurs attentes et leurs contraintes temporelles.